La récolte des olives débute !

La récolte des olives débute cette semaine dans les zones précoces : La Vallée des Baux de Provence, le Pays d’Aix en Provence, l’Hérault, l’Aude et la cote Varoise. Les olives sont mûres pour produire un bon fruité vert, avec des arômes de verdure.

 Cette année la maturité est en avance, mais l’amertume est intense. Le fruité est bien caractéristique des variétés françaises.

Une olive mature n’est pas forcément une olive noire ! Elle peut être encore verte ou tournante (avec début de coloration) et avoir toute sa capacité d’huile. En effet, début novembre, les olives ont déjà leur quantité maximale d’huile. Ce qui va changer si on ne récolte pas les olives, ce sont les arômes (qui vont évoluer vers des aromes de fruits), l’amertume (qui va diminuer), le piquant (qui diminue aussi) et la quantité d’eau dans les olives qui va diminuer.

Les olives sont triturées dans les 2 jours après récolte pour garantir un pur jus de fruits frais !

La fertilisation d’automne des oliviers

Vous avez apporté de l’engrais l’hiver et/ou le printemps dernier à vos oliviers. C’est très bien, mais ne vous contentez pas d’un seul apport. A l’automne, l’olivier porte encore ses fruits. Il va également faire quelques pousses.

En automne, l’olivier a donc besoin d’éléments minéraux et d’oligo-éléments pour constituer ses réserves et mieux démarrer au printemps suivant, surtout si vous tardez un peu à lui apporter les éléments dont il a besoin. En décembre, il y a également l’induction florale qui déterminera la floraison et donc la fructification de l’année suivante.

Un engrais complet, peu dosé en éléments principaux, contenant des oligo-élements doit être apporté avant une petite pluie, en septembre. Préférez un engrais organique ou organo-minéral qui aura une durée d’action plus longue qu’un engrais chimique pur.

!!! Attention de ne pas trop apporter d’azote sinon les arbres vont trop redémarrer et les 1ers gels peuvent être fatals !!!