Articles récents

La cochenille noire de l’olivier

La cochenille noire de l’olivier n’est plus un problème dans les vergers d’oliviers français, mais elle peut subsister sur certaines variétés sensibles ou certains secteurs de vergers propices.

cochenille-noireComme beaucoup de cochenille, la » noire de l’olivier » vit sur les rameaux et sous les feuilles de l’arbre. Elle réalise une génération par an, mais peut cependant se propager très vite : en effet, une femelle peut pondre 2000 oeufs, qui une fois à l’état de larves mobiles pourront coloniser les zones innervées de l’olivier. Cet « essaimage » de larves a lieu de mai à août selon les années.

Comme toute cochenille, la cochenille noire de l’olivier vit fixée sur le végétal et se nourrit de la sève de l’arbre. Ce détournement de sève ne provoque pas de déformation majeure sur l’olivier sauf parfois sur l’olive. Cependant, les cochenilles sécrètent une substance poisseuse sur laquelle se développe un complexe de champignons qui forme un agrégat noir et plus ou moins épais sur les parties atteintes. Quand ce « noir de l’olivier » ou fumagine est trop important, les feuilles tombent et on observe une forte défoliation de l’olivier, qui produira de moins en moins d’olives.

cochenille_fourmi_fumaginePour limiter le développement de fumagine, il faut limiter la cochenille noire. Plusieurs méthodes existent selon le mode de production : pour les particuliers et les bios, il faut tailler les rameaux atteints et les broyer ou les bruler. La cochenille ne vole pas, elle ne pourra pas remonter sur l’arbre. Si la population est importante, il faut tailler les arbres fortement, jusqu’aux charpentières parfois. Pour les professionnels raisonnés, il est possible d’utiliser un larvicide, à positionner en août sur les larves présentes. Un traitement suffit et est très efficace s’il est bien positionné.

En lutte biologique, vous pouvez observer l’action d’insectes auxiliaires par l’apparition de petits trous sur la carapace de la cochenille. Bien entendu, des vergers traités avec des produits chimiques présentent peu de faune auxiliaire et l’action de ces insectes est souvent réduite lors de forte infestation de ravageurs. Des coccinelles noires à point rouge sont aussi souvent de bons prédateurs de larves de cochenilles.

Pour plus de renseignements, contactez-moi

  1. La mouche de l’olive : comment lutter ? Commentaires fermés sur La mouche de l’olive : comment lutter ?
  2. Irrigation de l’olivier : nécessité ? Commentaires fermés sur Irrigation de l’olivier : nécessité ?
  3. La mouche de l’olive : comment s’y préparer ? Commentaires fermés sur La mouche de l’olive : comment s’y préparer ?
  4. Engrais foliaires sur olivier Commentaires fermés sur Engrais foliaires sur olivier
  5. La teigne de l’olivier : comment l’identifier et limiter son action Commentaires fermés sur La teigne de l’olivier : comment l’identifier et limiter son action
  6. Arroser les oliviers Commentaires fermés sur Arroser les oliviers
  7. Comment tailler son olivier ? Commentaires fermés sur Comment tailler son olivier ?
  8. La maladie de l’oeil de paon sur l’olivier Commentaires fermés sur La maladie de l’oeil de paon sur l’olivier
  9. la fertilisation de l’olivier Commentaires fermés sur la fertilisation de l’olivier