Les insectes utiles pour l’olivier et leurs plantes refuges

P1000266_crL’olivier est un refuge pour beaucoup d’insectes, pas tous mauvais pour la production heureusement ! Certains sont même très utiles à la culture puisqu’ils enlèvent des ravageurs en les mangeant ou en les parasitant.

L’article suivant vous indique les principaux insectes retrouvés en verger d’olivier et qui sont utiles à la culture. Une affiche vous indique dans quelles plantes environnantes vous pouvez les retrouver.

Les oiseaux insectivores type mésanges sont également très utiles à certaines périodes de l’année pour prélever des ravageurs qui serviront de nourriture aux oisillons. Les chauve-souris se nourrissent aussi au crépuscule des insectes volants dans les vergers. Et n’oublions pas toute la faune du sol qui mange également des insectes qui tombent au sol.

Pour plus de renseignements, contactez-moi

Le sol : élément vital pour l’olivier

Comme toute plante, l’olivier est dépendasolnt du sol dans lequel il pousse. Ce sol lui sert de support et d’ancrage, mais également de source de nourriture et d’eau. Le sol est indispensable à tout arbre. C’est banal mais c’est souvent oublié !

Un sol idéal pour l’olivier est un sol calcaire, de pH > 8, filtrant donc caillouteux ou sableux, exposé de préférence au sud, peu gélif, un peu profond. L’olivier peut cependant pousser sur des sols acides ou très argileux et riches mais il faudra prendre des mesures pour limiter l’effet de ces sols.

Le sol nourrit l’arbre : il contient tous les éléments dont une plante a besoin. Outre les 3 éléments principaux azote (N), phosphore (P) et potasse (K), il apporte des éléments en moins grande quantité mais aussi indispensables à l’arbre : magnesium (Mg), fer (Fe), zinc (Zn), manganèse (Mn), bore (B)…. Un sol que l’on ne nourrit s’appauvrit (puisque les plantes puisent dans le sol) et ne pourra à moyen terme plus jouer son rôle nourricier. Il faut donc tous les ans lui apporter ce dont les oliviers ont besoin (éléments, eau) mais aussi de la matière organique pour que les micro-organismes puissent jouer leur rôle de décomposeur, dépollueur, transformateur… eh oui ! tout ça !!!

Olivarbo - Apport de grignons d'olivesLe sol abreuve l’arbre : les plantes ont besoin d’eau pour vivre et c’est encore le sol qui leur apporte cet élément essentiel. Le sol doit être un peu argileux pour garder une réserve d’eau pour les plantes, mais pas trop car l’olivier n’aime pas que ses racines soient noyées ! Le sol calcaire abrite souvent des cavités imperméables ou des passages de nappes phréatiques dans lesquelles l’olivier peut puiser ce dont il a besoin. Mais attention : les racines les plus profondes vont jusqu’à environ 1m, donc des nappes profondes ne profitent pas à l’olivier. Il faudra l’aider un peu à certains moment de développement.

Et bien plus encore : le sol abrite des insectes qui peuvent être utiles aux arbres. Sans reparler des décomposeurs…, le sol permet à une flore variée et adaptée de se développer et ces plantes vont abriter et attirer une multitude d’insectes, d’oiseaux, d’animaux qui vont aider l’oléiculteur à limiter ses traitements et interventions dans le verger. Il faut laisser l’herbe se développer sous les oliviers pour permettre à cette flore de se développer et à agir sur d’autres secteurs comme la lutte contre l’érosion, la dégradation des produits phytosanitaires, le décompactage des sols….